• Lisa Rey

Retour en classe : des spécialistes recommandent le port du masque

Dans le but de freiner la propagation de la COVID-19 plusieurs métropoles Canadiennes tel que Toronto, Montréal ou Ottawa rendent le port du masque obligatoire dans les transports en commun mais également dans les lieux publics fermés. Une fois l’été finit, les écoliers Canadiens devront retourner en classe et nous pourrions nous demander si une mesure sanitaire devrait être mise en place pour limiter la propagation entre les enfants et également les enseignants. Pour les expert le retour en classe partiel ne serait pas suffisant et le couvre visage devrait être une mesure additionnelle.


À partir du mois de septembre, les élèves reprendront les bancs de l’école c’est pourquoi plusieurs experts canadiens recommandent le port du masque pour ces derniers mais également leurs enseignants. Pour les plus jeunes, la visière de protection pourrait être une alternative.


Selon le clinicien-chercheur à l'Hôpital Montfort d'Ottawa, entre l’arrivée des beaux jours, le déconfinement et le besoin de relâcher la pression, certaines personnes sont moins soucieuses des gestes barrières. Mais à l’heure où des pays comme le Portugal et l’Allemagne se re-confine, le danger est bien présent. Pour continuer à faire baisser la courbe les mesures doivent être prises en continues.


Les enfants, même s'ils sont moins susceptibles de tomber malades, un petit nombre peut développer le syndrome post-COVID et les enfants peuvent transmettre ce virus à leurs parents.

Hugues Loemba, virologue


Pour Sarah Khan et son collègue en sciences de la santé Dominik Mertz de l'Université McMaster de Hamilton, le port du masque ou de la visière pourrait également rassurer le personnel enseignant tout comme les parents d’élèves. Cependant, pour eux le port de ce dernier devrait être obligatoire uniquement si le taux d'infection local est élevé. Sinon, les bénéfices potentiels sont plutôt faibles, affirment-ils. 

Pour assurer l’égalité entre chaque élève ils recommande également aux écoles qui le rendent obligatoire de fournir les couvres-visages. Ainsi tous les élèves auraient le même masque ou du moins un design similaire.


Qu’en est-il des mesures au Québec ?


Contrairement à nos voisins Ontariens, le Québec ne prévoit pour le moment aucune mesure pour la rentrée scolaire. En effet, l’Ontario a prévu trois options pour cette dernière : école à temps plein, cours en ligne seulement ou approche hybride. Dans aucunes des deux provinces le masque n’est prévu comme obligatoire pour les élèves ou enseignants.

Pour certains experts le port du masque chez les jeunes enfants n'a pas encore eu assez de résultats et nous ne pouvons savoir si le port de ce dernier serait efficace ou au contraire contre-productif.


Tous s’accordent en revanche sur le fait que les mesures sanitaires qui concernent le nettoyage des établissements scolaires ainsi que le lavage de mains régulier sont primordiales pour freiner la propagation de la COVID-19.


La dernière mesure abordée est celle de la distanciation sociale et semble être tout aussi complexe. En effet, cette protection est également très discutée puisque le scénario de cette dernière reviendrait à l’école à temps partiel avec une parties des cours en classe et l’autre à la maison via Internet. Le but de cette approche hybride serait de diviser les groupes d’élèves avec des horaires de classe alternés. Cette option pourrait certainement maximiser la distanciation sociale mais compliquerait l’organisation familiale avec des enfants à faire garder la moitié de la journée.


Qui gardera les enfants les jours où ils ne sont pas à l'école? Ça risque d'être les grands-parents ou un élève du secondaire qui n'habitent pas sous le même toit (...). Ça peut mener à une transmission rapide de la COVID d'un groupe d'âge à l'autre.

Sarah Khan et Dominik Mertz, professeurs à l'Université McMaster


Même si pour certains élèves la distanciation sociale s’appliquerait à l’école,  les professeurs Khan et Mertz souligne le fait que les étudiants pourraient tout de même continuer à avoir des contacts “non-protégés” lors de leurs sorties entres amis hors de l’école.


Malgré des avis très partagés sur le sujet, le psychologue et professeur à l'Université Laval de Québec Égide Royer rappelle que la situation la plus complexe serait  le risque de ne pas avoir d'enseignement. En Ontario comme au Québec aucune mesure n’a été prise pour le moment.


Acheter son masque lavable à Montréal


Pizi propose des masques réutilisables pour adultes et également pour enfants. À partir du 27 juillet 2020 il faudra être masqué pour rentrer dans les boutiques, cinémas, centres d’achats, épiceries. Afin de se préparer à cette nouvelle mesure, Pizi vous propose ses masques en tissu lavables entièrement faits au Québec !


Le masque réutilisable permet de limiter la consommation de couvre-visage jetables qui devront dans ce cas être utilisé en grande quantité. Le masque lavable Pizi est confortable et surtout protecteur avec ses trois couches de tissu dont une en filet sportif antibactérien.


Pizi Masques propose un service de ramassage pour acheter son couvre-visage à Montréal en 24H. De plus, nous proposons des masques en livraison rapide et une expédition garantie sous 24H également.

Acheter masque Montréal : ici