• Lisa Rey

Couturiers(ères) : métier de l’ombre mobilisé contre le coronavirus

Vendredi 20 mars 2020 le Premier Ministre Justin Trudeau lance un appel aux entreprises Canadiennes dans le secteur industriel. Ottawa demande la mobilisation de ces dernières en modifiant leurs installations et machineries afin qu’elles produisent ce dont le pays nécessite pour lutter contre la COVID-19


Suite à ce plan, de nombreuses sociétés ont répondu présent pour la confection de matériels médicaux, respirateurs ou gel désinfectant. L’industrie Canadienne a ainsi considérablement augmenté leur capacité de production. 

L’une des industries concernée par l’appel du Premier Ministre est celle du textile. 

Dans le but de confectionner des uniformes et des masques (médicaux et à usage domestique), les couturiers(ières) se sont mobilisé(e)s.

En effet, plus de 4000 couturiers(ières) ont répondu à l’appel pour confectionner des masques à partir de leur domicile.


Revaloriser les petites mains 


Les couturiers(ières) jouent un rôle primordial dans notre société en habillant tous les occupants de notre planète Terre. Un métier indispensable pour répondre au besoin de l’homme, qu’on oublie trop souvent.


Pour lutter contre la pandémie mondiale du COVID-19, les couturiers(ières) jouent également un rôle très important en produisant des uniformes et masques. Ce métier aide ainsi sur tous les fronts avec du matériel dans un premier temps pour le personnel soignant : dans les hôpitaux, CHSLD et tout personnel en première ligne face au virus. En second lieu, les couturiers(ières) viennent en soutien à la production de masque pour usage domestique. 


Le déconfinement arrivant à grand pas avec une reprise économique graduelle à Montréal, Valérie Plante, mairesse de la ville, a fait appel à la conscience collective en indiquant que le port du masque devait devenir une norme sociale.

En effet, les lieux ou la distanciation sociale ne peut être respectée deviendront des lieux à port de masque obligatoire comme par exemple dans les transports en commun. Certains commerces comme Costco vont mettre en place le système du port du masque obligatoire dans leurs enseignes.

Ce geste barrière supplémentaire permettra une meilleure sécurité de la population et un limitation de l’arrivée d’une seconde vague du coronavirus.


Chez Pizi Masques notre équipe de couturiers(ières) québécois(es) met également la main à la pâte pour fournir la population Canadienne en masques réutilisables triple couche. Nous portons par ailleurs, une attention toute particulière à la sécurité de nos employés, c’est pourquoi ces derniers travaillent en “télécouture” avec leur machine à coudre personnelle.